Androïdrum

Quand la danse urbaine interagit avec les marching drums, une évocation rythmique et mouvementée de

l’univers schizophrénique du romancier Philip K Dick.


La rencontre vivifiante de 2 univers artistiques qui oeuvrent hors des clichés du genre.

 

Qui sont les androïdes ? Ou bien sont-ils humains ?

 

Percussionnistes harnachés qui se déhanchent, danseurs rythmiciens qui s’émancipent,

Androïdrum est une évocation rythmique et mouvementée de la quête d’identité.

 

Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? questionnait Philip K Dick dont la nouvelle éponyme a inspiré

le film culte Blade Runner. à l’image de l’univers schizophrénique du romancier, ces mi-hommes mi-androïdes

sous l’emprise de rythmes qui secouent la planète terre vont bientôt basculer…

 

Les tableaux musicaux s’enchainent.

La pulsation originelle de ces batteurs mobiles éclatés est implacable !

Mais cette musique d’apparence hypnotique, s’ouvre et nous emmène vers d’autres horizons

plus chaleureux, délivrant les danseurs du carcan robotique. Les énergies circulent, les

percussionnistes s’émancipent, les danseurs se libèrent et se délient.

 

Vont-ils conforter leur état d’humanoïdes associés par les liens du son ?

Ou dévoiler par leurs danses un début d’humanité…

Androïdrum

 

Spectacle alliant danseurs urbains et

percussions mobiles portées

Versions disponibles :

3, 4 ou 5 batteurs et 2 danseurs

 

Spectacle de rue :

Durée : 20/25 minutes environs (3 fois par jour)

 

Sur scène : De 60 à 75 minutes environ

 

une question ?

Découverte

Cliquez sur les images pour lancer le diaporama

En vidéo

Copyright ZIZANIE 2017. Tous droits réservés.

Mentions légales

Suivre nos actualités sur